Carceropolis, voir autrement la prison
Bandeau Voir autrement la prison
Qui sommes-nous ? | Le projet | Newsletter

Par thème :

RECHERCHE

Actualités



Un jury littéraire derrière les barreaux - 20 novembre 2018

Lancé le 12 novembre, le prix Monte-Cristo sera décerné le 9 mai 2019 par un jury composé de dix détenus de la maison d’arrêt de l’Essonne. Huit romans sur le thème des « enfermements » sont en lice.
Si le mois de novembre concentre les prix littéraires, cela n’empêche nullement d’en voir d’autres naître. Officiellement lancé depuis la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, le prix Monte-Cristo récompensera le 9 mai un roman paru entre septembre 2017 et mai 2018. Huit livres répondant à la thématique choisie – « (...)

La Contrôleuse des prisons s’inquiète d’un « recul » des droits - 29 mars 2018

Dans son rapport annuel, la Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté dénonce notamment « le caractère systématique de mesures de sécurités inutiles et humiliantes » en garde à vue.
Prisons, centres de rétention, hôpitaux psychiatriques : la Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté dresse un tableau très sombre dans son rapport annuel publié mercredi 28 mars, s’inquiétant de « reculs » des droits alors que cette autorité indépendante fête ses 10 ans.
Le Contrôle général des lieux de (...)

Prisons : une nécessaire réforme - 8 mars 2018

Editorial. L’objectif de la « refondation » pénale proposée par Emmanuel Macron, mardi, vise à rendre les peines plus efficaces mais aussi à lutter contre la surpopulation carcérale.
Réformer les peines pour rendre à la justice sa crédibilité. Emmanuel Macron a proposé, mardi 6 mars, une profonde refondation de la prison en France. Plutôt que de se contenter d’annoncer la construction de nouveaux établissements pénitentiaires pour répondre à la question de la surpopulation carcérale, le président de la (...)

Adeline Hazan : « Le retour de la sécurité en prison viendra de la réduction du nombre des détenus » - 1er février 2018

Si la crise pénitentiaire vient de loin et si ses causes sont multiples et bien connues, le conflit des surveillants s’est durci dans des conditions inattendues, provoquant dans toute la France des troubles durables qui mettent en lumière une situation depuis longtemps dénoncée par tous ceux qui connaissent la prison.
L’insécurité vécue par les surveillants pénitentiaires est réelle.
La saturation générale des capacités pénitentiaires, que l’on résume trop souvent par l’expression de « surpopulation (...)

Rénover le métier de surveillant pénitentiaire - 29 janvier 2018

La Matinale du Monde du lundi 29 janvier 2018 décrit le mouvement social des surveillants pénitentiaires de ces dernières semaines comme « une mobilisation sans précédent ». Dans le même journal, le professeur Jean-Charles Froment, grand connaisseur de la vie syndicale pénitentiaire, répond le 25 janvier à la question du journaliste quant au caractère hors-norme du mouvement en cours : « Quand je remets en perspective les mouvements de ces cinquante dernières années, je ne le trouve pas si hors norme (...)

A Fresnes et Marseille, les surveillants de prison excédés par leurs conditions de travail - 25 janvier 2018

Sous-effectifs, violence, insécurité, incivilités... Ils étaient plusieurs dizaines jeudi matin à bloquer l’entrée des prisons pour exprimer leur ras-le-bol.

Olivier Milhaud : « La prison, un espace qui tente de réinsérer des individus en les mettant à l’écart » - 14 juin 2017

Dans son dernier essai, le géographe décrit comment l’enfermement sacrifie souvent toute possibilité de réinsertion. La punition est encore envisagée comme par une séparation, dedans comme dehors.
Près de 70 000 détenus pour une capacité d’accueil de 58 000. Contre la surpopulation carcérale, la plupart des hommes politiques ne proposent que la construction de nouvelles places. La prison est de fait une peine géographique : elle punit par l’espace, même si c’est par manque d’espace. Aucun géographe (...)

Le tabou de la violence en prison - 14 juin 2017

Un documentaire de France 5 se penche sur le silence qui entoure les violences exercées en milieu carcéral.
C’est un tabou aussi tenace à l’intérieur des prisons qu’en dehors des murs. Aussi marginale soit-elle, la violence exercée par certains surveillants envers des détenus reste le secret le mieux gardé de l’administration pénitentiaire. Et très rares sont ceux qui ont choisi de briser l’omerta.
Eric Tino était jeune surveillant à la prison de Liancourt (Oise), en 2006, quand deux de ses supérieurs (...)

Une surpopulation pénale « saisissante » en outre-mer - 30 mai 2017

Les Outre-mer connaissent une surpopulation pénale « saisissante », marquée par des aménagements de peines peu nombreux, des situations de violence importantes, et des problèmes d’accès au travail ou à la formation, dénonce la Commission nationale consultative des droits de L’Homme (CNCDH).
En mars 2017, la France comptait 69.430 détenus, dont 5.204 répartis dans 15 établissements des collectivités ou départements d’Outre-mer, note la CNCDH, dans un avis adopté jeudi.
Avec un nombre total de places de (...)

Pas de vote en prison aux législatives : « consternant » pour une association - 30 mai 2017

Il n’y aura pas d’urnes en prison pour les législatives : l’association Robin des Lois a regretté lundi une « décision politique consternante » et a appelé le nouveau gouvernement à favoriser le vote des détenus, un rituel à « vertu civique ».
« Consternant. Un manque de volonté politique criant » pour François Korber, délégué général de l’association. « Il y a une réelle vertu civique de l’acte de voter, c’est un premier pas vers la communauté des citoyens, un rituel symbolique fort ».
Ce droit concerne 50.000 (...)

Carceropolis, le site
Découvrez le site carceropolis.fr
la plateforme multimédia pour voir autrement la prison.


Aidez Carceropolis, donnez en ligne
Soutenez Carceropolis en faisant un don en ligne.